Aller au contenu

Dossier : Vous êtes locataire / Colocation

Colocation avec plusieurs contrats

Chaque colocataire signe un bail individuel avec le bailleur. Chaque bail doit préciser : 

  • la chambre attribuée au locataire (qui doit mesurer au moins 9 m²), 
  • les parties communes mises à disposition de tous les locataires (cuisine, salle de bain, salon…).

Le bail individuel

Caution 

Le bailleur peut demander à chacun des locataires une caution, c’est-à-dire une personne qui se porte garant pour le locataire et s’engage à payer le loyer à sa place s’il ne peut pas le faire.

Le locataire peut être couvert par la garantie Visale, proposée par Action logement. Elle s’adresse notamment à tous les jeunes de 18 à 30 ans quelle que soit leur situation professionnelle. Elle couvre le risque d’impayés pendant toute la durée du bail, dans la limite de 36 mensualités dans le parc privé. Elle couvre également les frais de remise en état du logement en cas de dégradations dans la limite de 2 mois de loyers et de charges.

Retrouvez toutes les informations sur la garantie Visale et le cautionnement

Paiement du loyer et des charges 

Chaque colocataire doit payer sa part du loyer et des charges, leur montant est inscrit dans le bail. Dans le cas d’une colocation avec plusieurs contrats, les colocataires ne sont pas solidaires face au paiement du loyer. 

Le bail peut prévoir une clause de solidarité. Dans ce cas, les locataires sont tenus du paiement du loyer et des charges ensemble. 

Assurance 

Chaque colocataire doit souscrire un contrat d’assurance multirisque habitation.

À savoir

Le bailleur peut souscrire une assurance pour le compte du locataire et intégrer le remboursement de la cotisation dans le paiement du loyer. Cet accord doit être prévu dans le bail. 

Aides au logement 

Chaque colocataire peut faire une demande d’aide au logement. 

Fin du bail

Chaque colocataire peut délivrer un congé au bailleur en respectant le délai de préavis. Le départ d’un colocataire n’a pas de conséquences sur les autres. Le bailleur peut choisir un nouveau colocataire sans l’accord des colocataires restants. 

Si le bailleur souhaite donner congé aux locataires, il doit adresser un courrier à chaque locataire et respecter les conditions prévues par la loi. 

Dépôt de garantie 

Le bailleur peut demander à chacun des colocataires un dépôt de garantie. Son montant est limité à un mois de loyer pour un logement loué vide et deux mois pour un logement meublé. 

En l’absence de dégradations, le locataire récupère son dépôt de garantie dans le mois suivant son départ. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

caractères

Ignorer

Les autres articles de "Colocation"

  • Colocation avec un contrat unique

    Lorsque la colocation est formalisée par un contrat unique, cela emporte des conséquences au regard de la caution, de la délivrance des congés, des aides et de l'assurance.

Retour en haut de page